Dette à claque

Publié le par T

band dette
La dette a bon dos. Qu'il s'agisse d'une diminution du nombre des fonctionnaires, de leurs salaires, d'une coupe dans les budgets de l'éducation ou de la recherche, de nouvelles taxes [etc] on nous répond toujours que l'état n'a pas d'argent! Pire, le pays serait endetté jusqu'au cou. Effectivement la France, au 2è trimestre 2009, est endettée à hauteur de 1428 milliards d'euros (source INSEE). Somme colossale, inimaginable, représentant sur une année environ 3/4 du PIB!

Mais pourquoi sommes-nous si endettés?...


Vous pensez sans doute que la France contrôle son émission d'argent. Faux! Dumoins c'était le cas jusqu'en 1973. Petit point histoire: En 1969 Georges Pompidou devient président de la République. Il nome Valéry Giscard D'Estaing au poste de ministre de l'économie et des Finances. Le 3 janvier 1973 est votée la loi n°73-7 dite "Pompidou-Giscard". Celle-ci stipule que l'Etat, qui auparavant empruntait de l'argent auprès de la Banque de France doit désormais emprunter aux banques privées et ce avec intérêts! (Petite anecdote sans importance: Pompidou a dirigé la banque Rothschild de 1954 à 1962). Cette même année 1973 Giscard lance un emprunt d'état de 7,5 milliards, au taux d'intérêt de 7% (because choc pétrolier). Plus connu sous le nom d'emprunt Giscard celui-ci se révèlera être un véritable gouffre financier, car pour 7,5 milliards empruntés c'est 90 milliards que l'état devra débourser au final (grâce aux intérêts c'est donc plus de 80 milliards de francs qui finiront dans les poches des banquiers). Au vue des précédentes informations vous vous doutez donc bien qu'une grande partie des 1428 milliards de dette actuelle correspond en fait aux intérêts! (André-Jacques Holbecq va même plus loin en affirmant que sans cette loi de 1973 la France n'aurait tout simplement pas de dette)... Vous pourriez me rétorquer que payer des intérêts à la banque de France reviendrait au même. Et bien non, car dans ce cas ces intérêts retourneraient à l'état, donc finalement aux français, alors qu'actuellement ils ne servent qu'à enrichir une minorité. Il en est de même aux Etats-Unis depuis 1913, année de création de la FED. Côté Européen, depuis février 1992, suite au traité de Maastricht, l'ensemble des pays de l'union ont désormais interdiction d'emprunter auprès de leur banque centrale, et donc obligation d'emprunter auprès des banques privées (voir article 104)...

Cette dette n'est pas légitime, il est temps de le faire savoir...

Commenter cet article

Victor DEL REY 15/12/2009 17:34


Qu'elle soit légitime ou pas, cette dette est la "énième" raison de l'Etat pour s'en mettre plein les fouilles. C'est toujours sur les plus petits que ça retombent. Il est temps que les choses
changent.

J'essaie d'attirer le plus de monde sur mon blog. Je pense que dans les jours à venir, faire réagir un maximum de gens. N'hésitez pas à venir et à faire passer le message...

http://victordelrey.over-blog.com/

A bientot